Share
twitterlinkedinfacebook
Image 1 of 1
18-08.jpg
On March 11, 2011, earthquake of magnitude 9.0 and devastating tsunami hit the Tohoku area, killing more than 15,000 people and missing more than 5,000 people. A base of Japanese self-defense force in Hirata district in Kamaishi, Iwate. About 100,000 members of self-defense force, about half of the whole self-defense force in Japan, were sent into the affected areas of earthquake and tsumani, the worst natural disaster in Japan.<br />
<br />
Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9,0 et un tsunami dévastateur ont frappé la région de Tohoku, faisant plus de 15 000 morts et plus de 5 000 disparus. Une base de la force d'autodéfense japonaise dans le district de Hirata à Kamaishi, Iwate. Environ 100 000 membres des forces d'autodéfense, soit environ la moitié de la totalité des forces d'autodéfense au Japon, ont été envoyés dans les zones touchées par le séisme et le tsumani, la plus grave catastrophe naturelle au Japon.